Les partis de jeunes de tous les partis ont commencé la campagne de vote pour l’extension de la norme pénale anti-racisme par une conférence de presse mardi. Les Jeunes UDC, qui a co-lancé le référendum, est le seul parti de jeunes à s’opposer à cette révision de la norme pénale. Les présidences des partis de jeunes ont souligné mardi qu’il ne s’agit pas d’une question de gauche ou de droite.

Veuillez trouver, en bas, le communiqué de presse des jeunesses de partis, ainsi que le discours écrit de notre président, Matthias Müller.