Les jeunes PBD, PDC, PEV, PVL et les JLR se soutiennent et demandent dans une lettre commune, que les groupes parlementaires s’unissent pour rédiger un contre-projet à l’initiative pour « eau potable propre ». L’emploi d’agents phytosanitaires comporte des risques pour les générations à venir, d’où la nécessité de véritables solutions.

Nous ne sommes pas toujours du même avis, mais nous convenons qu’il est nécessaire d’aller de l’avant concernant l’utilisation des pesticides.

Pour nous, jeunesses de partis, l’urgence est incontestable. Étant donné la perte continue de biodiversité, comme le montre le dernier rapport de la fondation mondiale sur la biodiversité (IPBES), ainsi que de la pollution croissante de nos nappes phréatiques, attendre n’est plus une option. Un contre-projet permettrait d’élaborer des mesures politiques visant la réduction des risques liés aux pesticides et à l’utilisation de l’azote.

Selon l’Office fédéral de l’environnement, la valeur maximale pour les substances actives phytosanitaires prescrites dans l’ordonnance sur la protection des eaux est dépassée dans 70% des points de surveillance des eaux souterraines dans les zones sols cultivés. C’est pourquoi, ce dimanche, nous avons envoyé une lettre commune aux membres des groupes parlementaires de nos partis-mères respectifs (voir ci-dessous). Dans cette lettre, nous appelons les groupes à soutenir la demande de rejet afin qu’un contre-projet puisse se faire malgré l’échec à la CER. Cette proposition est également dans l’intérêt de l’agriculture. Les sols et les ressources en eau en quantité et en qualité suffisantes, ainsi qu’une biodiversité saine, constituent la base de la production alimentaire. C’est aussi cela que nous voulons protéger.

En cas de questions, nous nous tenons volontiers à votre disposition :
Nicolas Jutzet, vice-président des Jeunes Libéraux-Radicaux, 079 367 58 31
Remo Zuberbühler, Président Jeunes PBD, 079 398 93 91
Sarah Bünter, Président Jeunes PDC, 079 656 81 18
Dominic Täubert, co-président Jeunes PEV, 079 913 22 58
Ana Fontes Martins, co-présidente Jeunes Vert‘libéraux, 077 434 26 34