Réunis en Congrès à Lutry, plus de 200 membres des Jeunes Libéraux-Radicaux ont échangé ce samedi sur différents sujets. Après un débat animé, la base a majoritairement soutenu la loi sur les armes. Les orientations pour une politique climatique libérale ont été validées. Un papier de position avec différentes mesures sera présenté en mai prochain. Figuraient également parmi les autres points à l’ordre du jour, l’accord-institutionnel, la légalisation du cannabis et un discours passionnant de l’ancien Conseiller fédéral M. Kaspar Villiger.

L’ouverture du Congrès a été l’occasion de revenir sur une année 2018 intense en campagnes.  Après les formalités statutaires d’usage, Andri Silberschmidt, président des Jeunes Libéraux-Radicaux suisses, a appelé les membres présents à défendre la liberté, même si elle est de plus en plus écrasée entre la droite et la gauche. « Nous avons une mission : celle de lutter pour des solutions libérales dans tous les aspects de la vie » (Discours ici).

C’est bien l’agenda politique immédiat qui a été le point d’orgue de la journée, avec tout d’abord un débat sur la loi sur les armes entre Olivia de Weck et Philippe Nantermod. Le Congrès a décidé d’accepter cette loi. Les délégués estiment qu’un rejet compromettrait le maintien de l’acquis de Schengen, qui est essentiel pour la prospérité de la Suisse. Schengen permet également une coopération étroite avec les partenaires européens dans l’échange d’informations sur les criminels. La loi permet donc de renforcer la sécurité des citoyens tout en préservant les particularités de la tradition de chasse suisse.

Les orientations sur laquelle les Jeunes Libéraux-Radicaux se baseront pour développer leur papier de position sur la politique climatique ont également été discutée et validée par le Congrès. Concrètement, elles comprennent l’intégration au marché européen d’échange de quotas d’émissions, le développement des conditions-cadres favorables pour que les particuliers, les entreprises et les start-up investissent dans les technologiques durables, ou encore la promotion des bâtiments existants. 

Les JLRS ont accepté de rejoindre officiellement l’association « Consensus du Cannabis Suisse » qui a pour objectif de lancer une initiative de légalisation et de régulation de la consommation du cannabis en Suisse. En outre, une discussion sur l’accord-cadre, présenté par M. Roberto Balzaretti, chargé des négociations avec Bruxelles a eu lieu. Nous avons également pu entendre le point de vue contradictoire du Pr. Dr. Widmer.

Le discours principal de notre Congrès a été consacré au thème du progrès. L’ancien conseiller fédéral Kaspar Villiger s’est adressé aux participants et leur a donné quatre précieux conseils : mettre l’accent sur le progrès, l’importance des valeurs libérales, la foi en la démocratie et le respect et la considération pour les perdants.

Tous ces documents sont disponibles en pièce-jointes. Au programme du deuxième jour du Congrès : Conférence des présidents de parti, élection du comité et deux prises de position concernant la protection des données et le moratoire sur le vote électronique.