Les Jeunes libéraux-radicaux Suisses ont indiqué depuis le début de la discussion en lien avec RFFA qu’un oui à cette réforme fiscale ne clôturait pas le débat au sujet de l’AVS. Bien au contraire. Il est désormais nécessaire de faire une réforme structurelle de notre système de retraites. Le vieillissement de la population est une réalité que le monde politique n’a pas su prendre en compte, que ce soit pour assainir durablement l’AVS ou pour supprimer les défauts existants dans le deuxième pilier.
Nous souhaitons un financement pérenne de nos retraites, afin de pouvoir garantir les rentes de l’ensemble de la population. Le système actuel de l’AVS ne le permet pas. Ses caisses seront vides rapidement. En 1950, sept actifs finançaient la retraite d’un retraité, aujourd’hui ils ne sont plus que quatre. En 2040, ils ne seront plus que deux. Transmettre cette charge financière croissante aux générations futures n’est pas une solution adéquate. Chacun doit participer à cet effort. Pour ce faire, nous avons besoin de mesures structurelles. Nous proposons de lier l’âge de la retraite à l’espérance de vie.
Le 5 novembre, nous mèneront une action sur la Waisenhausplatz de Berne en lien avec cette problématique et tiendrons une conférence de presse officielle. Dès le 5 novembre toute personne qui souhaite assurer un financement viable et garantir un système de retraites équitable entre les générations peut le faire en soutenant notre initiative. Vous trouverez sur ce lien, en annexe, une version écrite des discours de la conférence de presse, ainsi qu’une photo de l’action du jour.
Pour de plus amples informations concernant l’action et l’initiative sur les rentes, nous vous dirigeons vers notre site internet : www.sauver-les-rentes.ch.