Les Jeunes libéraux-radicaux suisses visent 2 objectifs en matière de politique fiscale : réduire et simplifier. Concernant la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), cela signifie que l’augmentation temporaire de TVA ne devrait pas durer au-delà de la période prévue et que le taux initial devrait être réintroduit dès janvier 2018.  De plus, un taux unique doit être con-venu pour simplifier le système et réduire les contraintes administratives.

L’initiative de GastroSuisse est notamment pertinente pour les deux raisons suivantes. D’une part, deux produits identiques seront taxés de manière identique. D’autre part, la réduction du taux de TVA aura une incidence sur les consommateurs qui verront : soit les prix baisser si le restaurateur répercute directement cette baisse sur le produit, soit leur confort augmenter si le restaurateur investit dans son établissement.

Supprimer l’inégalité de traitement en pratique dans le domaine de la restauration, c’est également une première étape vers le taux unique auquel les Jeunes libéraux-radicaux suisses aspirent. Dès lors, c’est avec plaisir qu’ils constatent le résultat positif des sondages concernant l’initiative «Stop à la TVA discriminatoire», et qu’ils comptent poursuivre leurs efforts pour que le OUI l’emporte le  28 septembre 2014.