Les Jeunes libéraux-radicaux suisses (jlrs) sont déconcertés de constater qu’Eveline Widmer-Schlumpf ne prend plus en compte l’importance de la relation de confiance entre le citoyen et l’Etat. A la confiance, elle préfère la méfiance et ses intentions ne font plus aucun doute. Le chemin suivi est celui qui nous mènera immanquablement vers l’abolition du secret bancaire.

Aujourd’hui, un groupe d’experts issu du ministère du Département fédéral des finances (DFF) propose que les clients des banques nationales choisissent dorénavant entre la retenue de l’impôt à la source ou alors la déclaration automatique au fisc, Ce n’est pas un choix, c’est une accusation sans fondement. En effet, en agissant ainsi, l’Etat considérera le citoyen comme coupable, sans même avoir le moindre soupçon.

L’initiative pour la protection de la sphère privée est soutenue par les jlrs car ils considèrent que l’érosion que subissent les citoyens au niveau de leur sphère privée n’est pas acceptable. Ce sont les citoyens qui font la force de l’Etat et ce sont à eux de décider de la voie suivie par l’Etat. D’autant plus, lorsqu’ils sont directement touchés.Dans l’attente que les citoyens puissent se prononcer sur cette initiative, les jlrs s’opposeront à chaque attaque contre la sphère privée et contre le secret bancaire.